DE | EN | FR

BIOTRONIK Suisse

Historique

Les années 1960 – L'exploration des possibilités

La société BIOTRONIK a été fondée en 1963, lorsque le physicien Max Schaldach et l'ingénieur en électrotechnique Otto Franke ont conçu le premier stimulateur cardiaque implantable allemand. Dans ses premières années, la société BIOTRONIK a concentré ses activités sur la résolution des problèmes fondamentaux. Il s'agissait en l'occurrence d'une durée de service réduite de la pile ou de l'incertitude sur la capacité résiduelle de la pile ; il fallut également développer une méthode fiable pour connecter la sonde aussi bien au stimulateur qu'au cœur. Le département de Recherche et Développement (R&D) a créé un certain nombre d'innovations considérées aujourd'hui comme des jalons dans la technologie des stimulateurs cardiaques.
 

Les années 1970 – L'expansion du terrain de jeux

La promotion du Dr. Schaldach, devenu professeur de génie biomédical à l'université Friedrich-Alexander d'Erlangen, a littéralement permis au secteur R&D de l'entreprise de faire un bond en avant. En 1976, la société a installé son siège à Berlin-Neukölln, Sieversufer 8, puis a déménagé à côté, Woermannkehre 1 (en 1987).
BIOTRONIK a acquis la société Stimulation Technology, Inc., mais aussi développé un site de production à Lake Oswego, en Oregon, aux États-Unis. À cette époque, la société a commencé à développer et à produire des circuits et des modules hybrides perfectionnés destinés à l'industrie biomédicale. Ce fut le premier pas annonçant une percée technologique dans l'industrie des stimulateurs cardiaques. Ces réalisations pionnières de BIOTRONIK sont de véritables jalons qui marquent l'histoire du génie médical. BIOTRONIK a su répondre aux exigences des clients et des patrons, qui avaient besoin de stimulateurs cardiaques et d'appareils de diagnostic pour des études électrophysiologiques – élargissant ainsi sa clientèle.
 

Les années 1980s – Les nouveaux horizons

Le développement de la stimulation physiologique a marqué le début d'une nouvelle ère en matière de stimulation cardiaque. La technique de stimulation double chambre correspondait mieux aux besoins réels des patients. Ces stimulateurs cardiaques « DDD » donnaient la priorité aux contractions cardiaques spontanées, car ils ne déclenchaient une stimulation qu'en cas de nécessité. Cependant, cette nouvelle génération d'appareils était sujette aux interactions accidentelles entre oreillettes et ventricules. Grâce à son expérience avec les stimulateurs double chambre pendant les années 1960, la société BIOTRONIK était préparée et put se concentrer rapidement sur la réponse au défi que représentait la technologie DDD, devenant, par la suite, l'un des leaders du marché européen grâce au stimulateur cardiaque Diplos 03. En s'appuyant sur d'autres succès technologiques et commerciaux dans les années 1980, BIOTRONIK a pu étendre ses activités en Europe, en Amérique du Sud et en Asie.
 

Les années 1990 – Élargissement de la gamme de produits

En 1993, BIOTRONIK a complété la gamme de ses produits de défibrillateurs cardiaques implantables. La philosophie de BIOTRONIK, qui consiste à orienter le service R&D vers la conception de produits qui fonctionnent au plus près de la nature, a amené la société à développer une technique unique : la stimulation en boucle fermée. Cette technologie a permis d'intégrer le stimulateur cardiaque dans les circuits de régulation naturelle du corps, et par conséquent de réagir aux modifications de l'activité physique et mentale du patient.
Une autre innovation des années 1990 a été la structure fractale des sondes implantables, qui reposait également sur un principe naturel. Ce revêtement optimise la surface électriquement active de la sonde, améliorant ses caractéristiques électriques de détection et de stimulation. BIOTRONIK demeure précurseur dans ce domaine et est le seul à fabriquer des sondes avec structure fractale.
En 1995, BIOTRONIK a ajouté à sa gamme de dispositifs de vasculaire interventionnel, comme les cathéters à ballonnets et les stents, destinés au traitement de vaisseaux coronaires et périphériques. Dans les années 1990, la société a également développé des cathéters diagnostiques et thérapeutiques, ainsi que des générateurs de radio-fréquences destinés aux ablations, poursuivant ainsi le travail commencé dans les années 1970. Biotronik offre désormais un portfoliio complet de produits d'électrothérapie cardiaque.
 

Face aux défis du nouveau millénaire

Le service de Téléc@rdiologie - BIOTRONIK Home Monitoring® fournit régulièrement au médecin des données provenant des appareils implantés, quel que soit le lieu où se trouve le patient. Innovante, cette technologie combine le meilleur traitement avec les meilleurs soins possibles - augmentant et protégeant la sécurité du patient. L'idée de pouvoir suivre les patients à domicile après l'implantation a conduit au développement d'une fonction grâce à laquelle le médecin surveille son patient non seulement avec le moins de contrainte possible pour celui-ci et là où il se sent le mieux.
Les technologies innovantes utilisées ont permis d'augmenter le taux de réussite des interventions vasculaires. Les stents biorésorbables en métal de BIOTRONIK (absorbable metal stent, AMS) montrent de bons résultats dans leur phase de test. Un autre projet de recherche se concentre sur les stents à élution de médicament (drug-eluting stent, DES), qui contribuent notablement à la prophylaxie ciblée de la resténose en délivrant le médicament nécessaire.
Améliorer la sécurité du patient et sa qualité de vie est l'une des priorités de BIOTRONIK, qui prévoit de poursuivre dans cette voie dans les années à venir.

 

 

 

 

Premier stimulateur cardiaque IP-03 BIOTRONIK

 

 

 

 

 

Circuit hybride

 

 

 

 

 

 

 

Diplos 03

 

Pour de plus amples informations sur la stimulation en boucle fermée, veuillez
cliquer ici

 

 



Structure fractale

 

 


Stent


 

 
Pour de plus amples informations sur la Téléc@rdiologie – BIOTRONIK Home Monitoring®, veuillez
cliquer ici
PrintImpression page MailE-mail page Taille texte